IMG_3911.JPG

Le 24 mai, le spectacle s’est déroulé en plein air, sur un terrain de volley (sport très pratiqué à Saraguro), prêté gracieusement par les propriétaires pour l’occasion. Ce spectacle a rencontré beaucoup de succès ! Alternant théâtre, danse, cirque aérien et interactions avec le public, les filles ont su capter l’attention, faire rire et impressionner ! Près de 80 personnes étaient présentes et nous avons des commentaires très positifs ! Beaucoup nous ont dit regretté que les filles partent et auraient souhaité prendre des cours à leur tour !

IMG_3784.JPG

Ce projet a été possible grâce à la mairie qui nous a prêté le gymnase, au club de sport qui nous a prêté les tapis dont nous avions besoin et aux radios locales qui ont communiqué autour du projet au travers d’interviews et de publicités gratuites ! Le travail de Wild Lines était totalement bénévole. La Casa de la Juventud a pris en charge le logement (Merci à Tony et Laura pour leur accueil !) et la nourriture pendant leur résidence. Ce projet « Trazos sueltos » a donc permis :

- Aux enfants et jeunes de la Casa de la Juventud de découvrir une nouvelle activité et de passer de bons moments ensembles
- A la Casa de la Juventud de gagner un nouveau public, tant au travers des ateliers que du spectacle.

Merci beaucoup et bravo à Keiria, Camille et Raphaëlle qui ont su transmettre leur passion et rassembler petits et grands autour du cirque aérien ! Lors d’une prochaine information nous donnerons plus de détails sur les activités riches d’échanges et de coopération avec d’autres fondations et avec le MIES (Ministère responsable des jeunes en Equateur).

IMG_3876.JPG

En France nous poursuivons les interventions auprès des lycées et maisons de retraite afin de trouver des sources de financement et faire connaître le projet. La soirée bol de riz du 29 mars avec le trio musical équatorien Sol Andino s’est avérée être un franc succès avec une participation de plus de 80 personnes.

- Clémence depuis Saraguro en Equateur et Hubert depuis Angers en France.