Les activités quotidiennes ont été maintenues malgré le retour en France de Clémence et ce, grâce à l’arrivée d’un nouveau volontaire français Omar, qui s’est engagé avec nous jusqu’à fin juillet. Le soutien scolaire (de lundi au vendredi) a continué sans qu’on observe une baisse de fréquentation ; il y a en moyenne une douzaine d’enfants par jour. Les cours d’anglais ont également été maintenus, à raison de deux fois par semaine. En plus de ces activités, il a été proposé régulièrement aux enfants des ateliers contes, activités manuelles, cuisine et géographie. La psychologue bénévole qui a commencé à travailler avec nous au mois de décembre, continue à venir une fois par semaine pour des consultations individuelles gratuites.
Le dimanche 3 mai dernier, l’Equateur a célébré la fête des mères. Ce jour est particulièrement important en Amérique latine. La fondation a donc proposé une émission de radio dédiée à ce jour, el « Dia de la madre », diffusée par la radio « Buen pastor ». A cette occasion, quelques enfants de la fondation ont lu en direct des poèmes et d’autres membres (jeunes et adultes) ont élaboré une réflexion sur le rôle des mères dans la société équatorienne.
20150510_134756.jpg 20150510_150846.jpg Depuis le 20 mai, le retour de Clémence à Saraguro va permettre de maintenir les activités quotidiennes et d’en mettre en place de nouvelles, notamment une ouverture plus régulière de notre espace bibliothèque.
L’association française, représentée par son président Hubert Humeau et son épouse Anne-Marie Humeau, rendra visite à la fondation à Saraguro, du 2 au 20 juin prochains.