Ce lundi 29 février, la fondation Mashi-Pierre à coopéré à l’organisation d’un atelier-séminaire d’épanouissement personnel dénommé « Fais-moi sentir importante » et tenu pour une psychothérapeute colombienne. 38 personnes ont participé à l’événement, de different âges, indignes ainsi que métisse. En adoptant une méthodologie dynamique et participative basée sur l’alternance de moments ludiques et de réflexions personnelles, la psychothérapeute a guidé les participants dans un processus d’expression et de libération des douleurs et souffrances de chacun, symboliquement terminé en brulant des petits papiers ou tous avaient écrit leurs problèmes personnels. L’événement a eu un franc succès, les participants ont beaucoup appréciés et ils ont exprimé le fait que cet atelier était nécessaire pour surmonter leurs blocages. De plus, ce séminaire a été aussi une bonne occasion pour promouvoir les activités de la « Casa de la Juventud Mashi-Pierre » et pour relancer des anciennes collaborations avec les représentants d’autres associations locales, en particulier avec la « Coopérative Kawsay ». C’est un plaisir de partager ici quelques imagines de ces beaux moments … Merci beaucoup à tous ceux qui ont collaboré à son organisation et à tous ceux qui ont participé en créant un espace authentique et sincère de discussion, en rendant cette expérience unique et inoubliable!taller_hagame_sentir_importante.jpg