16427478_910377925763266_2993397444326733238_n.jpg

Bonjour à tous, Nous voudrions tout d’abord vous souhaiter une très belle année 2017 remplie de projets, comme c'est le cas ici à la casa… Nous voudrions aussi remercier chaleureusement Apolline et Cecile qui ont travaillé durement avec nous de septembre à décembre en tant que volontaires. Elles sont reparties en France cette semaine et nous leur souhaitons le meilleur pour la suite ! Dès ce début de février nous allons accueillir Camille pour 6 mois et Margot pour 2 mois. 2 nouvelles volontaires qui viennent renforcer notre équipe ! Cela permettra aussi d’aider plus d’écoles dans les communautés au niveau des cours d'anglais… En ce qui concerne les nouvelles de ces derniers mois, nous avons pu notamment fêter Noël avec les enfants et les personnes du troisième âge lors d’un festival du Tamal le 18 décembre (le tamal est une spécialité locale à base de purée de maïs qui se mange beaucoup lors des fêtes de Noël), Des adolescents y ont organisé des jeux aussi bien pour les plus jeunes que pour les plus expérimentés… Nous avons eu aussi le plaisir d’accueillir dans les locaux de la casa tout le matériel nécessaire pour installer une radio en ligne (www.fmradiomontalvo.com) : des programmes de musique ont déjà commencé, et bientôt commencera un programme réalisé par des jeunes femmes qui y parlent de leur vision du monde et du rôle de la femme dans la société… Durant les prochains mois, un gros projet de sensibilisation sur des thématiques sociales va se mettre petit à petit en place. Il s’’intitule « Campagne Permanente pour la Paix et la Multiculturalite », il s’adresse principalement aux jeunes, avec notamment une formation de 6 mois sur des techniques d’animation, des ateliers d’épanouissement personnel, thématiques sociales, et il est envisagé de créer un groupe de jeunes formateurs actifs sur le territoire. Ce groupe continuera ensuite les activités de sensibilisation sur certains des problèmes sociaux qui touchent le canton Saraguro: violence intra-familiale, question du genre, grossesse précoce, droits indigènes, alcoolisme, abus des drogues, etc. Enfin, nous continuons notre travail au quotidien avec les enfants qui viennent chaque jour, faire leur devoirs, jouer, écouter des contes, suivre un atelier d’apprentissage à la lecture ou encore suivre des cours d anglais… A très bientôt pour des autres nouvelles de la casa…